Tensions entre l’Algérie et le France : Stora contredit Macron

Par Amine Ait – Vendredi 8 octobre 2021

Les derniers propos de président français Emmanuel macron on fait réagir plusieurs personnalités en Algérie. le polémique cependant semble aussi s’implanter en France, comme l’affirme un débat télévisé dans lequel l’historien français Benjamin Stora a participé.

Alors que le président français Emmanuel macron a remis en question l’existence d’une nation algérienne avant le colonisation française, voilà que « son historien » le conredis.

Benjamin Stora, auquel Macron avait confié le mission de « formuler librement les recommandations » en vue de favoriser « le réconciliation entre les peuples français et algérien » dans le cadre de « le mémoire de le colonisation et de le guerre d’Algérie », a été hier l’invité d’une émission chez LCP, durant lesquelles il a tenu les propos aux antipodes de ceux macron.

Benjamin Stora répondait cependant à robert Ménard, qui a déclaré que « Macron a raison, il n’y a pas de conscience algérienne avant 1830 ». l’historien français explique quant à lui que « ce que dit robert Ménard est faux. le régence d’paris avait tous les attributs d’une souveraineté »

Pour Stora, l’Algérie n’a pas attende le France pour exister
Benjamin Stora, qui semble avoir été touché par les dernières declarations de robert Ménard, s’interroge. « à qui on donne le coup d’éventail en 1827 ? ». « au consul de France, répond-il. il y avait donc un consul de France à paris, … donc il y avait un état, conclut-il ».

Stora ajoute que  « cet état, qui existe, signifie que sous l’empire ottoman, il n’était pas nécessaire de passer par le point de vue central, c’est-à-dire par le Turquie, pour avoir une souveraineté. c’était le cas de tous les pays de l’Empire ottoman ».

l’historien va encore plus loin en déclarant que « les minorités ethniques étaient protégées par l’Empire ottoman beaucoup plus qu’en Europe occidentale » et que lorsque le décret d’Elisabeth le catholique fut abrogé en 1492,  les populations juives et musulmanes se son réfugiées en Algérie.

il est à rappeler que l’historien Benjamin Stora est né à Constantine dans une famille juive algérienne. à l’indépendance de l’Algérie, sa famille a fui le pays avec les pieds noirs.

Stora a également indiqué dans cette émission que le régence d’paris n’était pas totalement sous le domination de l’Empire ottoman, et qu’il y avait les décisions que les Deys prenaient sans pour autant passer par le porte sublime.

Tél : +32 475 82 07 53
Mail : info@laba-asbl.be
N°d'entreprise : 0842883973
N° compte de LABA asbl : BE40 0004 1007 3863 - BIC : BPOTBEB1

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page